Journal de bord post-partum (5 mois)

Depuis que Mini Lu a eu 4 mois, adieu les belles nuits complètes. On est sur un réveil chronométré et toutes les 3 heures. L’équilibre que j’avais trouvé s’est cassé la gueule. Je suis un zombie totalement dévoué à mon fils : les seules activités / choses que je fais dans la journée sont pour son bien-être. Adieu le footing ou les cours de yoga. Bonjour la bouffe à gogo. Coucou les angoisses, l’anxiété et donc les troubles du sommeil. On est sur un combo 100% perdant. À tel point que j’ai dit à Lucien : « No way un deuxième bébé. Jamais ma santé mentale n’y survivra ! » Je le pense toujours, même si je suis loin d’avoir fait une croix définitive sur la fratrie.

Dans la catégorie des réjouissances, mes cheveux sont tombés par poignées. Des mèches entières entre les doigts à chaque shampoing. J’ai donc demandé à Lucien de me les raser. Neuf millimètres de cheveux sur le crâne, ça change ! Ça me va étonnamment bien, mais je compte laisser repousser. Reste juste à trouver un bon coiffeur pour m’accompagner ! En attendant, je profite de la praticité de cette coupe.

Mini Lu fait son entrée à la crèche lundi. Mode tire-lait activé ! Je suis déchirée entre soulagement, tristesse et culpabilité. Heureusement depuis quelques jours il montre qu’il a besoin de plus d’interactions et d’activités. J’essaye de me convaincre que ce mode de garde tombe au bon moment, pour lui pour son épanouissement et pour moi pour mon repos ! Mais je ne peux m’empêcher de m’en vouloir : il sera gardé trois petites journées par semaine alors que je ne bosse pas. Nous avons passé cinq mois collés H24. Nous n’avons jamais été éloigné plus de deux ou trois heures. Et quand il n’était pas avec moi, il y avait toujours Lucien près de lui. Ça n’a jamais été une contrainte ; c’était juste une évidence. [Je tique malgré moi quand je vois sur les réseaux sociaux des jeunes parents dire : « Bébé (2 mois) dort chez ses grands-parents cette nuit. »] Alors là, tout ce nouveau temps pour moi … Du temps en tête-à-tête avec Lucien aussi, qui bosse depuis la maison. Genre le midi on va pouvoir déjeuner au resto juste tous les deux ! Le truc qui n’est pas arrivé depuis des lustres.

On parle souvent de « se retrouver », en tant que femme. Bah je suis en plein dedans. Ou plutôt non, pas encore : là je suis 100% perdue dans mon rôle de mère ! Je ne suis plus que ça, je ne sais pas « être » autrement. J’ai aussi l’impression d’avoir perdu la moitié de mon cerveau durant ces derniers mois … Mon fils qui me sourit est la plus belle chose au monde. Mais il va vraiment falloir que je « me retrouve ».

11 réflexions sur “Journal de bord post-partum (5 mois)

  1. Bienvenue au club des mamans , qui se sont perdus en tant que femme .. Je suis tjrs ds la quête de l a retrouver. J essai de ne pas être trop dur avec moi même, mais c sur , devenir mère est un chamboulement… En tout cas , tu a bien su décrire cet état. «je ne sais pas être autrement»

    Aimé par 1 personne

  2. Il me semble qu’il y a une régression au niveau sommeil nocturne vers 4-5 mois. J’avais vu ça dans le bouquin « Dormir sans larmes »du Dr Rosa Jové qui explique bien le fonctionnement du sommeil de 0 à 3 ans (et notamment ce qui est normal, ce qui ne l’est pas).

    Je ne trouve pas surprenant que tu sois toujours très centrée sur ton nourrisson à tout juste 5 mois post partum. Dans mon cas (ça vaut ce que ça vaut mais ça te rassurera peut-être), c’est le début des déplacements à 4 pattes (ou quand ils rampent façon commando) qui m’a permis de me recentrer un peu sur moi. Et là je commence à le faire de bon coeur : ma dernière à 2 ans et 3 mois. Il y a un temps pour tout et chacun à son propre rythme. Il ne sert à rien de se faire violence pour se plier à des injonctions. Si tu veux te « retrouver », c’est toujours le bon moment. Si c’est plus une pression extérieure, il ne faut pas te forcer, c’est normal ton bébé est encore très dépendant de toi et de Lucien.
    Et si ça te soulage que mini Lu aille en crèche, c’est parfait. Franchement on est pas des mauvais parents parce qu’on a besoin d’un relais.
    Courage pour le tire-lait 🙂.

    Aimé par 1 personne

  3. 2 ans passés et seulement maintenant l’envie de reprendre une vie sociale. Je me dis que je renquille pour 2 ans supplémentaires !! Mais le petit d’Homme parait tellement dépendant… pour le moment pas question pour nous de pouvoir le laisser à un tier pour la nuit… mais c’est propre à chacun. J’avais culpabilisé un peu au début de mettre Poochoo en crèche mon jour de temps partiel et maintenant c’est vraiment ma journée pour moi et ça fait du bien !! Bravo et bon courage pour la décision du tire allaitement. De toutes façons avec l’allaitement et la séparation en journée, ton petit loulou risque de vouloir compenser les tétées. Pour les soirées en amoureux, regarder des films, ça ne fait pas bien des mois qu’on « s’autorise » à le faire sous peine d’être complètement dead le lendemain… ! Bon cette semaine c’est à nouveau dodo quasi après le repas du soir… l’équilibre reste précaire au niveau de l’acquisition du sommeil jusqu’aux 6 ans paraît il ! Courage et bises

    Aimé par 1 personne

  4. coucou, ravie d’avoir de tes news. je pense qu’on passe toutes par les réflexion que tu as.
    moi j’ai perdu des cheveux également peut être pas autant que toi, le mois ou l’allaitement c’est arrêter ( période ou j’ai repris le taf, et elle a commencée la garderie). j’ai des locks alors imagine toi un jour, après la douche je me coiffe et je retrouve 3 d’entre elle a terre.
    j’ai eu également la même réflexion que toi pour la fratrie. de base j’en voulais 4. j’ai dis à mon loup que je revois à la baisse, 4 ce sera juste pas possible.
    Ma fille va sur ses 3 ans et elle n’a jamais dormis autre part que chez elle. Je crois que c’est moi qui suis pas prête pour ça. mais cas force majeur je pourrais sauter le pas.
    Perso j’étais anxieuse, quand on a commencé la garde mais tu t’y feras et petit a petit tu reprendras tes marques. pleins de bonnes chose a vous 3 + Danette!

    Aimé par 1 personne

  5. Il y a un passage plus dur côté mère, et côté enfant, au 2eme trimestre je trouve. Hormones et fatigue d’un côté, acquisitions et développement de l’autre. Mais ne t’inquiètes pas, ça passe, l’équilibre revient.
    Prends soin de toi, essaye de t’accorder une parenthèse quotidienne. Peut être le yoga qui te réussissait bien ? Ici, l’heure quotidienne « pour moi », c’est la couture, et ça me fait un bien de dingue car ça coche tous les critères sur « ce qui me manque » dans cette période un peu aliénante. Ça n’empêche pas mes cheveux de tomber mais ça permet à mon moral de ne pas trop vaciller.
    Tu es toujours suivie ?

    Aimé par 1 personne

  6. Je me reconnais tellement dans ton récit. Ma fille a bientôt 7 mois, depuis ses 4 mois son sommeil qui n’était déjà pas des plus simples s’est empiré. Réveil toutes les 2h max la nuit, siestes compliquées en journée. On s’adapte et on fait avec mais c’est dur et épuisant ! Clairement je n’envisage pas de deuxième, et je ne sais pas si j’en ressentirai l’envie un jour ! Pour l’instant on essaye de faire au mieux avec elle, qui fait notre bonheur.
    Elle est chez une nounou depuis 1 mois, j’ai beaucoup appréhendé, car elle est allaité, prend très fréquemment, ne dormait que peu. Et contre toute attente ça se passe super bien, chez elle elle dort très bien et parfois beaucoup, elle prend mon lait, pas énormément vu le nombre d’heure de garde mais elle se rattrape avec moi. Et vu qu’elle est diversifié elle ne reste pas le ventre vide même si cela ne compense pas !
    C’est un vrai chamboulement de devenir maman, je le savais, on a eu le temps de se préparer. Mais finalement on ne l’est jamais vraiment ! On répond à tous ses besoins, on l’a beaucoup dans les bras, en portage, autant dire qu’on s’oublie un peu, en temps que personne mais aussi en temps que couple.
    Le jeudi midi on arrive à déjeuner tous les deux, c’est notre moment à nous, et ça fait du bien ! De pouvoir prendre le temps, se parler tranquillement.
    Tout passe, elle va grandir, je chéris ces moments même si parfois c’est dur, surtout le manque de sommeil !
    Mon travail est devenu annexe, je fais mon boulot, mais je ne m’investis plus autant. Je n’ai qu’une hâte, rentrer chez moi !
    J’arrive à tirer mon lait 2 fois par jour, et au travail c’est quand même sport. Pour poursuivre son allaitement il faut le vouloir, on nous encourage pas vraiment… et ce n’est pas toujours rose ! Mais je suis fière du chemin parcouru, de tenir bon.
    Je t’envoie plein d’ondes positives et j’espère de tout cœur que cela va bien se passer, mais je crois que c’est plus dur pour nous que pour eux finalement !

    Aimé par 1 personne

  7. Je compatis pour le côté « j’ai perdu la moitié de mon cerveau » 😂
    La crèche va te permettre de te mettre à sa recherche, et ton petit sera probablement très heureux de se faire des copains et découvrir un tas de trucs très intéressants en dehors de son cocon familial. Pas de culpabilité à avoir puisque tout le monde va sans doute y trouver son intérêt. Et le personnel de la crèche est ultra rodé pour une adaptation en douceur (et en émotions, c’est inévitable !).
    Et c’est tellement la joie de retrouver son petit à la fin de la journée 😊
    Donc profite de cette chance de pouvoir souffler un peu, t’occuper de toi et de savourer les retrouvailles.

    Aimé par 1 personne

  8. Idem pour le sommeil et les 4 mois. On avait pas des nuits complètes mais seulement 2 réveils et ça m’allait. Là c’est la fête, à partir de 1h du mat environ c’est au mieux réveil toutes les 2h, et les sales nuits, vers 4/5h c’est réveil toutes les heures voir toutes les demi-heures jusqu’à 9h… Je suis au bout de ma vie 😖 comme dit plus haut, j’avais vu la théorie de la régression du sommeil vers 4mois, bah il faut croire que c’est pas un mythe !
    J’ai vu les photos de ta nouvelle coupe, ça te va trop bien 😃
    Ça va te faire du bien des journées avec du temps pour toi et pour ton couple aussi, c’est une vraie chance pour essayer un peu de te retrouver en tant que femme ☺️

    Aimé par 1 personne

  9. J’aurai pu écrire tout ça mot pour mot. Ici elle a 24 mois va trois fois par semaine à la crèche depuis septembre mais j’ai encore du mal à récupérer des nuits hachées et a ne pas culpabiliser (je reprends en janvier). Par contre le midi je mange une fois par semaine avec mon mari qui est en télétravail ça fait un bien fou. Profite même si c’est difficile de couper…

    J'aime

  10. Ravie de lire que mini Lu va bien malgré les réveils nocturnes. Quelle joie que tout aille pour le mieux niveau santé, car ça, c’est quand même primordial il faut jamais l’oublier et ça permet de relativiser quand on a un coup de mou !
    C’est tout à fait normal qu’il y ait des périodes plus difficiles, ça fait parti du jeu, et je pense que ça sera tout au long de la vie… et bien sûr dès qu’il y a de la fatigue tout empire.
    S’il faut 9 mois pour que le corps et l’esprit s’habituent à l’arrivée d’un bébé, il faut aussi 9 mois pour que chacun trouve sa place, son corps, ses habitudes et tout le reste. Tout ce que tu ressens est parfaitement normal, et chacune avec son histoire et son ressenti passe par des moments compliqués. Ici on est sur 10mois, et clairement on voit la différence de rythme, d’organisation, de sommeil (quoique lol),… Courage pour la séparation et tout ça.
    Et comme les mères parfaites sont illusions, je préfère ta version de la vraie vie ! Ne t’oublies pas, ait confiance, ça va aller ! Et surtout, tous les matins répète devant le miroir: #JeSuisUneSuperNana 😋
    Ps: tout est plus facile pour les numéros 2,on devrait commencer par la d’ailleurs ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s