Les angoisses …

Je n’ai jamais connu de fausse couche. Dans mes malheurs PMesques, j’ai eu la « chance » de n’avoir jamais eu de grossesse (exceptée avec la FIV DO of course), donc jamais de FC. Mais durant toutes ces années j’ai lu (beaucoup). J’ai échangé avec des inconnues ou des amies, et découvert les côtés sombres qui restent malheureusement encore assez tabous.

J’ai découvert que l’on peut un jour se pointer à une échographie et apprendre que son bébé est mort in utero depuis plusieurs jours. Et cette idée m’angoisse. Autant j’accepte la possibilité de la FC sanglante et douloureuse, celle où tu comprends tout de suite ce qui se passe. Autant la FC silencieuse découverte a posteriori me fait vraiment flipper.

Je n’osais pas en parler. À qui en parler sans transmettre ses peurs ? Et puis ce matin j’ai échangé sur ce sujet avec la plus géniale des femmes ressorties de PMA sans bébé. ❤ Avec Lucien aussi, quelques heures plus tard. Lui a une autre angoisse : que notre foetus gigotant s’étrangle en s’enroulant son cordon ombilical autour du cou. C’est « drôle » : c’est bien une hypothèse qui ne m’était jamais venue à l’esprit, et pourtant je suis douée pour imaginer le pire parfois.

C’est loin d’être handicapant au quotidien. Je n’y pense pas H24 et je ne m’interdis rien à cause de cela. Mais juste … c’est là quoi, dans un coin de ma tête. J’imagine que je suis loin d’être la seule et que ce style d’angoisses n’a rien de très original. J’en parlerai à ma gynéco dans deux semaines (surtout si elle n’a pas prévu de me faire d’écho avant celle officielle du deuxième trimestre) … Enfin voilà, je pose ça là. Si jamais le sujet – glauque à souhait, j’en conviens – vous parle, n’hésitez pas à laisser un petit mot. 🙂

21 réflexions sur “Les angoisses …

  1. J’ai imaginé les garçons morts jusqu’au bout, jour de la césarienne compris (on arrêtait la grossesse a laquelle je ne croyais que depuis 15j, arrêt de grossesse = mort). C’est sain et normal…. j’ai eu un suivi +++ avec des échos toutes les semaines, puis tous les 15j, tous les mois puis à nouveau toutes les semaines. Quand tu sentiras le bébé bouger ça ira mieux. Ensuite ça sera le seuil de viabilité puis les étapes de viabilité : 28, 30, 32 etc….. c’est dur de profiter parce que tu as tout l’or du monde en toi et l’idée que ça s’arrête est juste insupportable….
    des angoisses bien saines mais si Lucien s’y met aussi 😅😬

    Aimé par 1 personne

    • quand tu sens le bébé bouger ça va mieux… sauf quand il dort et que tu le sens plus pendant genre 1h, mode gros flip bien angoissant 😬😬
      quand ça m’arrivait je changeais de position ou j’appuyais délicatement sur mon bidou pour la faire bouger, la maman déjà relou avant l’heure 😅

      Aimé par 1 personne

  2. Hello Lucienne,

    Cela m angoisse également.
    Top que tu soulève ce sujet  » glauque  » peut être peu abordé par crainte que ça n arrive ce qui est absurde si on restait rationnelle lol
    Je passe par des phases sereines et d autres avec cette angoisse d arrêt silencieux comme tu dis .
    Une collègue psy m a dit que cette ambivalence était très saine et normale.
    Qu être soit 100% pays des Bisounours où l inverse uniquement défaitiste serait là en revanche questionnant .
    Bon ça c est pour l analyse mais je te rejoins ça reste super flippant .

    Aimé par 2 personnes

  3. Je suis evidemment une de plus mal placées pour te dire de souffler et de penser good vibes, je ne sais que trop bien l’angoisse de mort qui nous tord le ventre pendant 9 mois. Mais ce n’est pas la norme…la norme c’est un bébé qui va bien et qui nait en bonne santé. Il faut s’en faire un mantra je crois…

    Aimé par 1 personne

  4. Je suis passée par là… case FC, case pas de grossesse. La fois où on m’annonce la FC alors que je commençais à y croire, la fois où on me dit qu’on va vérifier les taux… Bref, je pense que c’est tout à fait normal que tu y penses. Ca fait partie du début de grossesse.

    Aimé par 1 personne

  5. Ta grossesse est ce qu’ on appelle une « grossesse précieuse » et c’est bien normal d’avoir des craintes. Tu ne seras complètement rassurée qu’au bout de ta grossesse quand tu verras apparaître ce petit être tout mignon (et tout poisseux mais à ce moment là, on trouve que c’est la plus belle des merveilles !). Oui, on sait qu’il peut y avoir des accidents en cours de route. Mais, et c’est là où je voulais en venir, ça peut aussi très bien se passer. Et c’est le cas la plupart du temps.
    Je t’embrasse 😘

    Aimé par 1 personne

  6. Je ne suis pas passée par la case fausse couche, et pourtant j’y pense aussi… le sentir bouger chaque jour me rassure. Je suis restée 2 mois sans faire d’écho entre celle du 1er et du 2e trimestre, le temps m’a semblé tellement long !!! C’était un vrai soulagement de le revoir…
    Et, a l’écho du T2, le seul cliché pris en 3D (on n’en voulait pas, mais on a pas eu le temps de dire ouf), il avait le cordon autour du cou.. la gyneco nous a rassuré 😉
    Je pense en effet qu’on ne sera rassurés que quand on aura notre bébé dans les bras, et encore ce seront ensuite d’autres craintes et angoisses… alors je me dis qu’il faut essayer de vivre tout ça sereinement quand même 😊

    Aimé par 1 personne

  7. J’ai eu les mêmes angoisses . Le cordon, la mort in utero…
    jusqu’au bout !

    J’essayais de me rassurer en pensant à une phrase de Charlie (? Vieux blog PMA) : l’échec n’est pas la norme .
    Il n’y a pas de raison que cela se passe mal…
    Et après tu accouches et de nouvelles angoisses apparaissent !
    Courage Lucienne ❤️
    Je pense que c’est important aussi de verbaliser ce type d’angoisse . Surtout après le parcours chaotique PMA.

    Aimé par 1 personne

  8. Hello Lucienne,
    Ayant fait 4 FC précoces avant le ticket gagnant, je crois que je suis passée par toutes les angoisses possibles lors de ma grossesse ( cœur qui s’arrête, problème de cordon, malformations graves etc…). Étant sur une grossesse « classique » en ce qui me concerne je n avais pas de préconisations autre que les 3 échos règlementaires. J’ai triché et mis le pied dans deux autres cabinets pour avoir deux écho en plus ( ça avait au moins le mérite de m’apaiser pendant deux semaines 😉 ). Ces angoisses sont courantes ( chez une anxieuse de nature comme moi ça a été X10 ). Le seul conseil je pense ( que je n’ai pas respecté mais il est encore temps pour toi ) : ne pas se renseigner sur tout ce qui peut arriver de grave sur internet, en parler ❤️ et s’occuper l’esprit. Tout ira bien. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  9. En général, le spectre de la FC hanté celles qui l ont déjà vécu. Alors je dirai que tant que la vie t a Épargné cette épreuve, profite quand même de cette «naivete»….comme j aime à le dire , le Graal c est quand bébé est dans tes bras , avant cela, tout est possible . Mais comme le dit la poule , la norme c est quand même un bébé en bonne santé….et pr le cordon c est très fréquent que bébé s enroule dedans . comme dirai la gynéco qui m a accouché le jour J alors que ma fille avait le cordon autour du cou, même si vous l aviez su avant , personne ne peut rien faire … A l écho ca ne se voit pas forcément et parfois même quand ils le voient , ils ne le disent pas pour pas s angoisser inutilement .

    Aimé par 1 personne

  10. Bonjour Lucienne,
    Pour le cordon, voici ce que m’a dit ma SF : au cours de la grossesse, aucun risque d’étranglement. La visquosité du liquide amniotique et la nature du cordon font que c’est physiquement pas possible.
    Au moment de l’accouchement, la SF/ le gynéco vérifient comment il est placé et te demandent d’arrêter la poussée s’il y a un sujet.
    Parmi les angoisses (nombreuses) pendant ces si précieuse grossesses, celle-ci peut vraiment être mise de côté 😉
    Et pour être passé par l’étape FC, celle que tu apprends une semaine après l’arrêt de l’activité du fœtus (avec la nature qui reprend ses droits, légers saignements et cie) : comme le disent toutes les autres, il n’y a pas grand chose à faire mis à part de se dire que « l’échec n’est pas la norme » (un mantra que j’ai essayé de me répéter avec plus ou moins de succès), se dire que plus on avance moins c’est probable, et que vers le 4eme 5eme mois, sentir les petits mouvements permettent de se rassurer ! Parmi les astuces pour faire bouger le bébé : le sucre sous n’importe quelle forme (chocolat, fruit, soda…). Ça m’est arrivé de manger des clémentines en 2h du matin car gros moment de stress.
    Bon courage!!

    J'aime

  11. C’est le « problème » d’être dans la sphère pmesque depuis quelques temps, presque tous les cas de figures catastrophes sont arrivés à l’une ou l’autre. Du coup on perd un peu d’innocence même si rien de tout ça t’es arrivée. Pour ma 1e grossesse j’avais cette crainte surtout avant la T1 car dans mon entourage j’avais celle qui avait fait une fausse couche la veille de la T1 et une autre qui avait appris que le cœur ne battait plus à ce moment là. Après cet examen je sais que j’ai réussi à souffler.(l’ironie ^^)
    Les risques réduisent tout de même drastiquement passé le 1er trimestre, c’est ce qu’il faut essayer de se répéter pour se rassurer.

    Bon pour cette grossesse, forcément la peur ne partira pas avant que je ne le sente vraiment bouger tous les jours – ah oui puis la T2 me fait aussi peur, mais on va éviter d’y penser de trop pour le moment ^^

    Faut juste essayer de se tenir éloigné des récits dramatiques pendant la grossesse je pense, pour ne pas trop se créer de nouvelles angoisses.

    Aimé par 2 personnes

  12. J’avais les mêmes peurs au 1er trimestre, au 2eme je craignais un accouchement précoce d’un très grand prema, au 3eme trimestre c’était déjà mieux, je savais que bébé avait plus de forces de semaines en semaines.
    Mais c’est seulement quand j’ai eu mon bébé en pleine forme près de moi que l’histoire commençait pour moi…
    Comme tous les drames de la vie impossible de prévoir,
    la seule chose à faire, c’est d’avoir confiance en ton bébé, dans quelques mois il sera sur toi ❤️

    Aimé par 1 personne

  13. Coucou,
    Je trouve très stressant cette période sans trop de suivi médical avant que l’on ne sente bébé bouger. Si j’ai la chance d’avoir eu connaissance uniquement de mes grossesses gagnantes, je suis moi-même un (très grand maintenant 😅) bébé arc-en-ciel et ma petite sœur est une jumelle esseulée (toujours au 1° trimestre) donc je n’étais pas sereine non plus. Et après c’était la prématurité (mais j’étais en menace d’accouchement prématuré léger donc c’était un peu plus rationnel). Ce serait tellement merveilleux de n’avoir que des grossesses qui aboutissent à des enfants en pleine santé. Limite notre nous du futur devrait nous envoyer un faire-part (mais là on angoisserai de ne rien recevoir 🤔).

    Aimé par 1 personne

  14. Après un parcours long, très long en PMA (6 ans de traitements, 3 fausses couches et finalement le graal obtenu avec un don d’ovocytes à l’étranger) je pense être passée par toutes les angoisses possibles durant la grossesse. Au fur et à mesure que le temps passe, tout devient plus facile, surtout quand on commence à sentir Bébé bouger (dans mon cas Les Bébés).
    J’ai eu l’impression à un moment de voir se dérouler une immense liste de choses à valider, chacune pouvant évidemment mal se passer.
    Et puis… un jour on te présente tes enfants, dans une salle d’opération après une césarienne et tout est soufflé, balayé, éjecté en un instant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s